Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Tachok

Repêchage (ou pas)

31 Août 2012 , Rédigé par Tachok Publié dans #Flashback

 

 

JP-texte1.jpg

jp.jpg

JP-texte2.jpg

 

 

 

Vendredi 10 Juillet 2009, 12h30. Extrême concentration: "Pyjama, crème solaire, p'tites culottes, veste, Jean-Paul, vieilles baskets, chargeur de portable, etc... j'ai rien oublié? "

Non.

Ca, c'est le truc chiant des départs en vacances, le pressentiment, le gros doute qu va te poursuivre sur la route jusqu'à ce que tu mettes le doigt sur LE truc que tu as effectivement oublié.
En l'occurence, en ce Vendredi 10 Juillet, c'était ça:


La p'tite épuisette pour sortir JP de sa maison le temps de changer son eau.
Evidemment, je m'en rends compte quand j'ai déjà passé Le Puy, sinon c'est pas drôle. Je vais pas faire demi-tour pour une pauvre épuisette: j'en achèterai une à Intermarché.

Oui, mais à Intermarché, ils n'ont pas (ou plus?) d'épuisette.

Tant pis, j'vais m'arranger autrement: un p'tit verre et le tour est joué.

 Mais attention, il y a un danger. Et de taille.

 Le lavabo n'a pas de bouchon.
Et l'opération qui consiste à faire transiter Jean-Poule de son mobil-home vers son petit verre nécessite une concentration soutenue et une extrême minutie. De la haute-voltige, même, à l'échelle de mon p'tit combattant.

 


Mercredi 23 Juillet, 11h10: je viens de me lever, j'ai à peine pris ma douche, et je constate que Juan-Paulito nage en eaux troubles.

J'aurais peut-être dû attendre l'après-midi, pour être en pleine possession de mes facultés de concentration.

 




Ce qui devait arriver arriva.


Non mais il est con c'poisson, aussi! Au lieu de se laisser glisser sagement dans le verre, tout doucement, le v'là qui te tente un retourné acrobatique vrillé triple axel direct dans le trou du lavabo.
Nan mais voilà, quoi ...

De toutes façons j'me doutais qu'il avait des tendances suicidaires Jean-Poule. Il était mal dans ses écailles. Pendant des mois, LaRodge et moi, tous les jours on croyait qu'il était mort.
C'est normal un poisson qui fait le mort pendant 5 mois?

Voilà.

Pour couvrir mon sentiment de tristesse et de culpabilité, je me dis que Jean-Paul est toujours en vie. Il se promène, il sème la terreur dans les nappes phréatiques lozériennes en pouvant enfin révéler ses attaques spéciales. Ouais, faut pas oublier que c'est un combattant mon JP. A warrior.
Peut-être qu'il est dans le lac à l'heure qu'il est.


En Septembre, on achètera un autre JP. Un Jean-Paul II, un Juan-Paulito-Dos, un Jipétou, un Jampouldeux, en mémoire de notre compagnon de cette première année lyonnaise, qui choisit de prendre sa liberté dans un charmant coin de Lozère. Qui eût pu l'en blâmer?

 


 

JP-texte3.jpg

 

 

PS 1: L'article datait du 10 juillet 2009

PS 2: Finalement, on n'a jamais remplacé JP

 

 

 


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article